Et plus encore

Ce que je suis… en partie

Mon genre : féminin
Mon âge : je suis née en décembre 1965, le jour de la Sainte-Lucie, fêtée à l’origine en Italie et toujours célébrée en Suède – je vous laisse calculer…
Mes ports d’attache : Paris 18ème (ma naissance), Italie et Corrèze (mes origines), Toulon (mon enfance, mon adolescence, ma famille, mon lycée, mon port), Pays de Gex et Bellegarde-sur-Valserine (mes premiers pas d’adulte), Villefranche-sur-Saône (ma maison, ma seconde vie d’adulte), Le Pradet (mon cabanon).
Mon univers : mer et soleil, colline et mer, ville et forêt
Mon mot préféré : « Lien » quand il unit
Mon mot détesté : « Lien » quand il entrave
Mes atouts : créativité, professionnalisme, écoute
Mes valeurs : bienveillance, ouverture, humour, sincérité, respect
Mes limites : le mépris, l’esprit hiérarchique bête et méchant, les étiquettes qu’on colle aux gens

Ce que je fais

J’écris… des romans, des récits, des poèmes, des recueils, des chroniques, des portraits.
Je lis… des romans, des polars, des poèmes, des récits, des ouvrages théoriques, des recueils.
Je conçois et j’anime des ateliers d’écriture en présentiel ou par e-mail.
J’accompagne des personnes dans leur projet d’écriture, qu’il soit modeste ou ambitieux, littéraire ou professionnel, scolaire, institutionnel ou personnel.
Je sensibilise et je forme des stagiaires aux écrits professionnels du secteur administratif et médico-social.
Je gère une association de A à Z… avec quelques aides ponctuelles heureusement !
J’échange autour de mes livres, je rencontre des lycéens, des lecteurs en librairie, médiathèque, prison… je dédicace parfois mes ouvrages.
Je me nourris des échanges avec mes pairs, formateurs et formatrices, animateurs et animatrices d’ateliers d’écriture.
J’anime parfois des émissions radios, j’écris des chroniques, je présente mes coups de cœur livresques.
Je m’investis dans des projets très divers, liés à l’écriture et à la lecture, comme la présidence de jury de concours romans et nouvelles pour La Vague des Livres de Villefranche ou pour la mairie de Gleizé. Je suis également lectrice pour le comité de lecture des éditions du Caïman… relectrice et correctrice (diagnostics romans, corrections orthographiques, syntaxiques et stylistiques).

Ce que je crois

L’écrivain est un artisan, les mots sont des outils. Ils appartiennent à tous, qu’on soit plus ou moins instruit, quelle que soit sa langue d’origine. Si les mots vous intriguent, si vous avez envie vous aussi de les manier, de les utiliser, des les agencer à votre guise, n’ayez pas peur de les approcher : apprivoisez-les, jouez avec eux… mais laissez-les aussi se jouer de vous. Ne vous encombrez pas de considérations orthographiques, n’essayez pas de faire joli. Lâchez prise puis reprenez la main : jouez avec les mots dans l’espace de ce va-et-vient. Oubliez tout ce qu’on a pu vous dire sur votre écriture. Chassez vos peurs, ne vous comparez à personne, renvoyez la censure. Surprenez-vous à écrire, en trois mots comme en un, faites-vous plaisir !

Ce que je recherche

Je lis pour vivre d’autres vies, pour comprendre la mienne et approcher la vôtre.
J’écris pour le plaisir de me retrouver face à moi-même, dans une confrontation parfois douloureuse, d’autres fois plaisante, mais au final toujours très riche et motivante.
J’écris pour digérer le monde ou bien m’en évader, en souligner les failles ou en gommer l’entaille.
J’écris pour témoigner, pour le cri du crayon sur le nu du papier.

Ce que j’ai acquis au fil du temps

  • une tonne d’expérience
  • une grosse louche de persévérance
  • une bonne dose d’humilité
  • un grand bol de pédagogie
  • plusieurs grammes de créativité
  • un brin de connaissances livresques
  • deux gousses de diplômes

Ce qui me motive essentiellement

  • La rencontre avec les mots
  • La rencontre avec moi-même
  • La rencontre avec autrui